Le chapeau Panama : tout ce qu'il faut savoir Le chapeau Panama : tout ce qu'il faut savoir

Le chapeau Panama

En bref : Le chapeau Panama n’est pas à confondre avec le véritable chapeau national panaméen, le « Pintao », tissé également à la main qui se porte de différentes manières et que vous croiserez plus souvent lors de votre voyage au Panama.
 

Contrairement aux idées reçues, le chapeau Panama est originaire d’Equateur et non du Panama. En effet, la fibre végétale (paja toquilla) pour le confectionner provient des palmiers qui ne poussent que sur la côte équatorienne. Ces mythiques chapeaux entièrement faits main en Equateur à partir de ces mêmes arbres, ont d’ailleurs été déclarés patrimoine immatériel culturel de l’UNESCO le 5 décembre 2012.

Origines du chapeau Panama 


La matière première pour l’élaboration de ce fameux couvre-chef est donc la feuille de palmier « Cardulovica Palmata », ou communément appelée « paille de palmier » (« paja toquilla » en espagnol) par le commun des mortels.

Cette plante se cultive principalement dans la région montagneuse de la côte équatorienne.

D’ailleurs, quand les colons espagnols débarquèrent sur la côte équatorienne au XVIe siècle, spécifiquement dans les provinces maintenant nommées Manabi et Guayas, ils découvrirent que les indigènes utilisaient des chapeaux de paille couvrant les oreilles et le cou pour se protéger du soleil et de la chaleur. A l’époque, ces chapeaux ressemblaient presque à des voiles comme ceux utilisés par les religieuses ou les veuves en Europe.


Comme vous le voyez sur la photo, c’est un chapeau de paille tissé délicatement à la main avec un processus d’élaboration qui peut durer plusieurs semaines (6 à 10 semaines généralement). 

De nos jours, le chapeau Panama est devenu un accessoire de mode unisexe. Il est d’ailleurs possible de trouver des variantes dans le monde entier (matières utilisées, formes, coloris …). Cependant, pour qu’il puisse être considéré comme authentique, il doit avant tout provenir d’Equateur et être tissé avec l’espèce de palmier correcte (vous vous rappelez laquelle ?).

Présentement en Equateur, la ville de Cuenca est la productrice principale de ces chapeaux, et les villes de Montecristi et Pile se disputent la fabrication de ceux de meilleure qualité à la finesse incomparable (modèles haut de gamme en paille naturelle, fait main bien sûr !).

Depuis sa commercialisation à travers le monde, son aspect a évolué et il est actuellement plus connu sous la forme de la photo ci-dessous, c’est-à-dire en pailles blanches ou écrues (couleurs naturelles) tressées avec un petit bandeau noir (type ruban) au-dessus de la visière.

Attention à ne pas confondre un chapeau tendance avec un canotier ou pire avec un bob, cela froisserait plus d’un Panaméen, sans parler des Equatoriens.

Il peut tout aussi bien être considéré comme un chapeau vintage ou même un chapeau de plage pour une ambiance plus décontractée. Il se porte pour toutes les occasions et est même très en vogue parmi les célébrités. 



Astuces 
Comment reconnaître un vrai chapeau Panama ?

Il faut se baser sur la calotte et identifier un tressage en forme de rosace, c’est justement le début du tressage artisanal. 

S’il n’y a pas de rosace, alors ce sont des chapeaux en cellulose, soit, des imitations !

De plus, demandez plutôt un « sombrero de paja toquilla » plutôt qu’un chapeau Panama si vous souhaitez être considéré comme un connaisseur (à retenir pour votre voyage au Panama !)

Pourquoi le chapeau Panama porte-t-il ce nom, s’il ne vient pas de ce pays ? 

Les théories sont nombreuses et variées et les opinions divergent, mais trois explications reviennent le plus fréquemment.

La plus connue : Theodore Roosevelt lors de la visite du Canal de Panama

L’explication la plus célèbre est que le chapeau tient son nom de la visite de Theodore Roosevelt au Panama.

En effet, lors de la visite de la construction du Canal de Panama en 1906 pour encourager les ouvriers, il portait justement ce fameux chapeau Panama.

Ce fût la première fois qu’un président US-américain voyageait à l’étranger pendant son mandat, d’où une couverture importante par la presse. De nombreuses photos furent publiées dans le monde entier du Président Roosevelt avec ce chapeau en paille blanche et ceinture/bordure noire.

Cependant, tous les Panaméens le jurent, ce chapeau existait bien avant la venue de Roosevelt à la République du Panama voire même avant sa naissance !

Celle que les Français auront tendance à préférer : Napoléon III et l’exposition universelle

L’autre version pour laquelle ce couvre-chef s’appellerait chapeau Panama remonte à la première exposition universelle d’agriculture, industrie et beaux-arts de Paris en 1855. Napoléon III y avait d’ailleurs fait spécialement construire le Palais de l’industrie pour héberger cette exposition.Un commerçant français habitant au Panama les exhiba lors de cet évènement et offrit le plus fin à Napoléon III. Le chapeau fut alors baptisé Panama pour son lieu de provenance. Il se convertit en objet incontournable et tendance car Napoléon ne s’en séparait plus.

Celle qui s’apparentera sûrement le plus à la réalité : le commerce dans un pays ouvert sur le monde

La théorie sur l’origine de ce nom qui s’apparentera le plus à la réalité est que le nom de ce chapeau provient de son lieu de commercialisation.Lors de la ruée vers l’or en Californie entre les années 1848 et 1855, les entreprises équatoriennes exportèrent leurs chapeaux au Panama – qui à l’époque était une plateforme économique – pour les vendre.De nombreuses personnes transitaient justement par le Panama et son chemin de fer en direction de la Californie.Certains diront qu’ils étaient trop chers pour être achetés et donc convertis en objet de désir. D’autres associeront sa célébrité à un fait divers : lors d’un vol à main armée, le voleur fut décrit portant un chapeau de paille de Panama.La confusion était donc créée ! 

Où se procurer un chapeau Panama à Panama City. 

Vous trouverez de nombreuses boutiques proposant des chapeaux Panama, particulièrement dans les quartiers comme Casco Viejo ou El Cangrejo ou dans les centres commerciaux tels que Multiplaza ou Albrook. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

Notez aussi qu’avec Premium ToutPanama, vous pouvez profiter de réductions jusqu’à -20 % sur tous les chapeaux de notre partenaire dans Casco Viejo.