Baleines au Panama : quand et où les observer ? Baleines au Panama : quand et où les observer ?

Les baleines au Panama : tout ce qu'il faut savoir pour les observer

En bref : Tous les ans, entre juillet et octobre, il est possible d’observer le show des baleines à bosse sur la côte pacifique du Panama venues profiter des eaux chaudes pour se reproduire.

Vous n’êtes pas sans savoir que le Panama est tous les ans le théâtre du merveilleux ballets des va-et-vient des baleines et autres cétacés.
On vous explique en détail comment ne pas en louper une goutte.


La présence des baleines au Panama

Les eaux chaudes de l’océan Pacifique sont propices à la reproduction, l’accouchement ou la transhumance de plusieurs cétacés. La baleine à bosse la plus communément identifiée se donne facilement en spectacle. Cela vaut le détour et avec un peu de chance vous verrez peut-être une baleine sauter et se pavaner avec son petit autour de votre embarcation !

 

Pourquoi y a t-il des baleines au Panama ?

Les baleines migrent de l'hémisphère nord et de l'hémisphère sud vers les eaux plus chaudes afin de mettre bas. C’est l’une des raisons de leur présence à proximité des eaux territoriales panaméennes. En saison verte, le Panama est une nurserie à ciel ouvert. Vous pourrez apercevoir les baleines à bosse avec leurs petits tout le long de la côte pacifique du pays.

On estime à plus de 2 000 mammifères marins qui viennent chaque année durant cette période.

 

Quelles baleines peut-on observer ?

Vous pourrez croiser sans difficulté le sillage de la baleine à bosse, « ballena jorobada » en espagnol. Les baleineaux mesurent en moyenne 4 à 5 mètres à la naissance. Adultes, les mâles peuvent atteindre 14 mètres mais ce sont les femelles qui en imposent avec leur taille moyenne de 19 mètres de long et un poids de 40 tonnes.

Ces baleines sont facilement reconnaissables par leurs verrues qui ont la même fonction sensorielle que les moustaches des chats. Leur couleur noire sur le dos et blanche sur le ventre et leur large mâchoire abritant leurs fanons par milliers. Elles se nourrissent principalement de plancton krill et de bancs de petits poissons.

La baleine à bosse change de partenaire à chaque période de reproduction. La gestation à une durée moyenne de 11 à 12 mois. Un seul baleineau naîtra tous les 2 à 3 ans. L’allaitement maternel peut durer de 8-12 mois jusqu’à ce que le « petit » atteigne une taille de 8 mètres.

 

Les autres cétacés

Au Panama, il est possible d’observer 30 espèces de cétacés : 23 transitent notamment dans les eaux du parc national de Coiba. Les principaux sont le dauphin tacheté pantropical, le dauphin-pilote, le grand dauphin (« delfín nariz de botella » en espagnol, « dauphin au nez en forme de bouteille ») et l’orque.

Le rorqual de Bryde, le cachalot et la baleine à bec de cuvier ont également été observés de passage dans les eaux du Pacifique au large des côtes panaméennes.

La baleine à bosse est cependant la moins farouche, c’est pour cela que vous aurez plus de chances de l’observer que les autres.

 

L'observation des baleines au Panama

Partir en quête d’un bout de nageoire, d’une belle dorsale ou encore d’un spectaculaire saut de baleine est l’une des activités incontournables à Panama en saison des pluies. A bord d’un petit bateau, il vaut mieux prendre des affaires qui ne craignent pas l’eau et de quoi protéger l’appareil photo pour rendre ces beaux clichés mémorables.



A quelle période est-il possible de les observer?

Si vous prévoyez de venir entre le mois de juillet et le mois d’octobre, ne manquez pas l’opportunité d’aller saluer les baleines, c’est leur pleine période de reproduction.

Une raison de plus pour venir au Panama en saison des pluies !
Les meilleurs mois pour les observer restent cependant les mois d’août, septembre et octobre.

Les voyageurs du Réseau Solidaire ToutPanama recommandent plusieurs opérateurs pour cette activité.

 

Dans quelles régions ?

Toute la côte pacifique et propice à l’observation de ces baleines. Les dauphins, quant à eux, se retrouvent dans les deux océans, aussi bien dans les différents archipels (Bocas del Toro, San Blas, Las Perlas) et golfes (Chirriquí, Panama)  des côtes caraïbe et pacifique.

Dès Panama City, avec un de nos partenaires en direction de l’archipel de Las Perlas vous pourrez louer un bateau en petit comité (généralement 8 personnes) avec possibilité de privatiser l’excursion. Vous pourrez aussi en voir en allant vers l’Isla Taboga (un peu plus difficile car proche du Canal de Panama et des nombreux transites quotidiens des navires).

Il est également possible de croiser ces géants des mers dans la péninsule d’Azuero, au niveau de l’Isla Iguana, accessible depuis Pedasí et Venao, dans la région de Los Santos qui est également une zone propice à leur observation. Les voyageurs du Réseau recommandent également de dormir sur Isla Cañas car il est possible, en prime, d’y observer la reproduction des tortues à cette époque de l’année.

Playa Farallón ou Playa Blanca est aussi un point de départ stratégique pour cette activité.

Des sorties snorkelling ou plongée sont organisées dans la province de Veraguas vers le parc national de Coiba et il est fréquent d’apercevoir des baleines nager et faire leur show en route.

Du côté de Boca Chica, plusieurs partenaires proposent de vous emmener au large pour aller à la rencontre des baleines, notamment Boca Brava Adventure ou encore Volcan Eco Tours. Pour le détail, c’est par ici.

 

Considérations à prendre en compte pour observer les baleines sans les déranger

Il y a des règles à respecter pour l’observation de ces cétacés : les mauvaises pratiques ont une influence négative sur leur comportement. Ils deviennent agressifs et s’éloignent des zones qu’ils avaient choisies pour séjourner. Même si ce sont des mammifères marins tranquilles, il faut garder à l’esprit que ce sont des animaux sauvages que l’activité humaine peut inciter à avoir des réactions imprévisibles. Des précautions sont à prendre pour éviter les accidents.

L’Autorité des Ressources Aquatiques du Panama (ARAP), qui est en charge de la gestion des activités marines et côtières, recommande une distance minimale de 250 mètres pour l’observation des baleines, 100 mètres pour l’observation des dauphins avec un bateau à moteur et une durée d’observation maximale de 30 minutes. La vitesse maximale autorisée est de 4 nœuds ou 7 km/h.

Des sanctions et amendes sont appliquées aux opérateurs qui ne respecteraient pas ces prérogatives. Les autorités sont strictes à ce sujet.


Bon à savoir
Les opérateurs touristiques autorisés ont un permis délivré par l'Autorité de Tourisme de Panama (ATP). Veillez-bien à ce que le guide qui vous accompagne en soit doté.