Préparer - Profiter - Partager
                                                                                                              

Bien choisir son surf camp au Panama Bien choisir son surf camp au Panama

Surf camps au Panama : combiner immersion et passion

En bref : Le Panama est une destination surf à part entière. Si vous venez pour glisser, vous trouverez quelques surf camps idéalement situés pour ne pas perdre une seule vague, que ce soit sur Bocas del Toro, Cambutal, Venao ou encore Santa Catalina.


Vous êtes un amateur de surf et de voyage ? Vous avez toujours voulu apprendre le surf mais vous ne vous êtes jusqu’alors jamais lancé ? Vous voyagez seul et souhaitez rencontrer des compagnons qui partagent la passion du voyage et de
la vague ? Vous souhaitez trouver les meilleurs spots de glisse du Panama ? Alors, pourquoi ne pas opter pour un séjour dans un surf camp ? 

En quoi consiste un surf camp ?

Un surf camp n’est pas un simple campement de surfeurs, c’est plutôt une forme d’hébergement à proximité de la plage et spécialisé dans l’accueil des surfeurs, en général de type auberge de jeunesse mais il existe aussi des options plus luxueuses comme les ecolodges. Ils peuvent accueillir des groupes ou des surfeurs individuels pendant plusieurs jours pour l’apprentissage ou la pratique du surf. Certains sont dotés de moniteurs permanents ou ponctuels. Il est souvent possible de se faire prêter ou de louer une planche de surf si vous n’avez pas emporté la vôtre avec vous ainsi que le matériel nécessaire à cette pratique.

La plupart des surf camps proposent d’autres activités qui gravitent autour de la pratique du surf : cours de yoga, stand up paddle ou d’autres sports de glisse, skate ou cours de langue. Cette activité, qui requiert peu de matériel et est proche de la nature, attire un public souvent végétarien ou végan ou du moins sensible aux questions environnementales. Il n’est pas obligatoire d’être surfeur pour se loger dans ce type d’endroit. En revanche, le ton est donné à travers la décoration, le style et l’ambiance relax et cosmopolite dès l’entrée.

Ceux qui les fréquentent le plus recherchent un hébergement où ils peuvent suivre des cours de surf, avoir un transport à la plage si besoin (lorsqu’ils n’ont pas leur propre voiture) ou du moins côtoyer une communauté experte sur le sujet qui peut conseiller les meilleurs spots dans la région ou le pays. Une bonne alternative à une simple école de surf. Les professeurs vous suivent tout le long de votre séjour. Si vous partez de zéro, les premiers cours collectifs se font en toute sécurité, sur la plage puis sur les petites vagues pour aller surfer en confiance. En résumé, les avantages d’un surf camp par rapport à un logement classique résident dans l’accès à l’information sur la houle et les spots, la proximité avec un spot de surf, la fréquentation de la communauté de surfeurs, la rencontre de compagnons de voyage partageant une même passion ou un même niveau de surf (débutants comme expérimentés) et l’accès au matériel (planches de surf, bodyboards, wax, surf shops). L’emplacement idéal pour profiter du coucher du soleil sur le Pacifique.

Les meilleurs surf camp du Panama

Les surfeurs du Réseau Solidaire ToutPanama recommandent plusieurs surf camps, il suffit de faire votre choix parmi les activités partenaires. L’avantage du Panama, c’est le climat. Peu importe la période de l’année et l’océan que vous choisissez, l'eau sera chaude : laissez votre combinaison intégrale, vos chaussons en néoprène et vos gants chez vous. Au Panama, il faut prendre les vagues au corps-à-corps, un maillot de bain suffit toute l’année et un lycra pour se protéger du soleil qui cogne lui aussi toute l’année.

Bon à savoir 
Les meilleurs spots de la côte atlantique se trouvent dans l'archipel de Bocas del Toro dans la mer des Caraïbes entre novembre et avril, puis entre juin et août où les conditions de surf sont plus favorables pour les débutants qui veulent apprendre à surfer.

Du côté de l’océan Pacifique, l’idéal est de trouver un surf camp ou un lodge à Playa Venao, Cambutal dont les plus belles vagues attirent de nombreux surfeurs chaque année. Les confirmés ou ceux qui cherchent le perfectionnement apprécieront les grosses vagues et les rouleaux de Santa Catalina où le championnat du monde de surf a eu lieu en 2010. 

Si vous êtes adepte du kitesurf, direction Punta Chame, village de pêcheurs à 1 h 30 de la capitale. Le spot consiste en une lagune de 20 km de long sur 500 m de large bordant la péninsule de Punta Chame. A marée basse, c’est un endroit idéal pour les débutants en kite. En revanche, le niveau se corse avec la marée haute. L’équipe ToutPanama pourra vous conseiller sur de bonnes écoles sur place si besoin. Surf camp ou non, le Panama est une excellente destination surf. Peu ou mal connue du grand public, elle attire de plus en plus de surfeurs qui partent en road trip avec leur voiture de location glisser sur les meilleurs spots du pays.