Quel transport au Panama ? Les informations pratiques Quel transport au Panama ? Les informations pratiques

Le transport au Panama, faites le bon choix pour votre voyage.

En bref : Il n’y a pas de moyen de transport meilleur qu’un autre, les seules conditions à prendre en compte sont votre itinéraire envisagé et le temps que vous avez pour voyager à travers le Panama.

Nous conseillons, et c’est le choix de la très grande majorité des voyageurs, d’opter pour la location d’une voiture pour arpenter les magnifiques paysages du pays.

Quel est le moyen de transport le plus pratique pour voyager à travers le Panama ? Très bonne question ! Il y a plusieurs modes de transport différents, la bonne astuce est de les combiner. Transport aérien (avion), transport routier (véhicule), et transport maritime (bateau). Tout dépend de votre trajet, de combien de temps vous disposez, et bien sûr de votre budget ! 

Les principaux moyens de transport au Panama

Voiture :

Il est possible et très facile de circuler à travers le Panama en voiture. Contrairement à d’autres pays de la région, les infrastructures routières ici sont bien développées sur la totalité du territoire, ce qui rend la location d’un véhicule l’option la plus adéquate pour en découvrir ses moindres recoins. 

Comme dans toutes les capitales et métropoles du monde, la circulation à Panama City aux heures de pointe connaît des embouteillages (ici, on les appelle « tranques »). Si vous optez pour ce mode de transport, il sera en tout cas très facile de stationner un peu partout dans le pays et même en ville grâce à la présence de parkings (gratuits et payants).

Avion :

A Panama City, les avions décollent des aéroports Albrook, Tocumen et parfois de l’aéroport Panamá Pacífico. L’aéroport international de Tocumen est environ à 30 minutes en taxi du centre-ville de Panama City. En général, pour des vols internes, vous partirez d’Albrook, exception faite de quelques vols avec Copa Airlines. Le dernier est situé de l’autre côté du Pont des Amériques et sert surtout au trafic aérien de la compagnie low cost Wingo.

Bus :

Les bus typiques : Les « diablos rojos » ou « chivas » sont les plus typiques, colorés, bruyants, locaux et animés. Ne soyez pas surpris si vous devez enjamber quelques poules et autres régimes de bananes stockés dans l’allée, c’est normal ! Destinés à l’origine aux transports scolaires, ces transports en commun couvrent des distances plutôt courtes et relient des villages d’une même zone. 
Les minibus : Un peu moins folkloriques que les précédents, ces petits bus ou « coasters » font la navette entre villes principales et villes secondaires. Les horaires sont variables, il faut donc poser la question autour de vous. Une fois complets, ils ne s’arrêteront pas, donc pensez à arriver en avance par rapport à l’heure de départ. Une station, un arrêt, un horaire ? Pas vraiment, donc quand on ne connaît pas ce n’est pas évident de les utiliser (même quand on connaît, finalement !)
Les autobus : Lorsqu’il s’agit de trajets plus importants reliant des grandes villes, vous monterez à bord d’autobus, un type de transport un peu plus confortable. Ils restent très accessibles niveau budget. Pensez à prendre un bon pull. Ici, la climatisation des autocars est un petit peu excessive, et rares sont les chauffeurs qui acceptent de la modifier. 

Train :
Il n’existe qu’une seule ligne de train transisthmique au Panama
et elle est gérée par la compagnie Panama Canal Railway. Au départ de Panama City, le train longe le Canal de Panama et rejoint la gare de la ville de Colón en 1 h. La ligne combine le transport de marchandises et un wagon pour le transport touristique en semaine. 

Bateau :

Le bateau permet de rejoindre les archipels et les nombreuses îles à proximité du continent. C’est un moyen de transport très utilisé à travers tout le pays. Plusieurs compagnies de ferries relient tous les jours l’archipel Las Perlas et l’île de Taboga depuis Panama City. Jongler entre les transports routiers et les transports maritimes est fréquent dans le pays. 

Le transfert pour l’archipel des San Blas ainsi que pour se rendre à Bocas del Toro sera effectué par des « lanchas » (petits bateaux à moteur). Des navettes maritimes font aussi le transport de personnes par le port d’Almirante. En soit, vous serez amené à utiliser ces fameuses lanchas pour rejoindre toutes les îles, parcs marins et même à travers la dense région du Darién.

Il est même possible de rejoindre la Colombie par voie maritime à travers les îles San Blas avec un des contacts du Réseau Solidaire ToutPanama. Si vous avez envie de ce service de transport, nous aurons le plaisir de vous mettre en relation lors du briefing

Les principaux moyens de transport à Panama City

Métro :

Comme dans toutes les capitales, le meilleur moyen de transport citadin reste le métro. Panama City a ouvert son réseau de métro pour désengorger la circulation en 2014. La ligne 1, la plus importante avec ses 14 stations, part de la gare routière d’autobus d’Albrook et dessert le district de San Miguelito. Du lundi au vendredi, le réseau ferroviaire fonctionne de 5 h 00 à 23 h 00, le samedi de 5 h 00 à 22 h 00 et le dimanche de 7 h 00 à 22 h 00 (horaires sujet à modification...).
Relativement récent, il a beaucoup de succès auprès de la population. Le tarif normal à ce jour pour un adulte est de 0.35 USD et devra être crédité sur une carte d’abonnement disponible dans les stations « Iglesia del Carmen » et « Vía Argentina » au tarif de 2.00 USD (on vous expliquera tout en briefing !).

« Metrobús » :

Le « Metrobús » est le réseau de bus mis en place par le gouvernement pour remplacer petit à petit les « diablos rojos » dans les transports en commun urbains de la capitale et sa banlieue.
Il faut, pour pouvoir utiliser ce transport public, se procurer la carte d’abonnement gratuite de Metrobús puis la créditer. Nous le conseillons seulement si vous connaissez bien l’agglomération de Panama City. Sinon, il faudra demander aux passagers autour de vous les directions à prendre. Il n’y a pas réellement de plan et les arrêts sont mal indiqués. Nous ne les recommandons pas spécialement lors d’un voyage.

Taxi, Uber :

Les taxis au Panama sont reconnaissables à leur couleur jaune et vous les entendrez klaxonner pour avertir qu’ils sont libres. En ce qui concerne le tarif, il n’y a pas de taximètre. Il faudra donc convenir le prix à l’avance avec le chauffeur. 
Nous conseillons aux voyageurs du Réseau Solidaire ToutPanama d’utiliser plutôt l’application Uber ou encore Cabify. Les Panaméens utilisent ce transport très fiable, vous ferez des économies et vous vous allègerez des négociations pour le transport. 


Optimiser ses déplacements


Avoir son propre mode de transport et se déplacer en voiture, est le un moyen de transport le plus pratique pour des vacances au Panama ! De plus, une voiture type SUV (pas nécessairement 4x4) est suffisant pour accéder à quasi tous les endroits du Panama.
Le bus est bien entendu le moyen de transport le plus économique, mais nécessite d’avoir du temps devant soi et de la patience. Certains endroits ne sont pas ou mal desservis, il faudra alors prendre le taxi ou un chauffeur privé pour arriver à destination (à compter dans le budget transport).

A savoir 
Aucune réservation en ligne n'est possible pour voyager en bus, il faut se rendre dans les gares routières. Et une fois bien rempli, le bus partira.
A l’inverse, si le temps vous est compté, l’avion est une solution ! De nombreux aéroports à travers tout le pays vous permettent ainsi d’allier transport terrestre et aérien.

Une grande partie des voyageurs du Réseau Solidaire ToutPanama optimisent leur temps de transport en louant une voiture au départ de Panama City, la restitue à l’autre bout du pays (David ou Bocas del Toro par exemple) et reviennent sur la capitale en avion.
Retrouvez en détail l’information pour optimiser vos transports sur cet article dédié et profitez du forum ToutPanama pour élaborer votre itinéraire, Marc vous répondra rapidement.